LE PALMARÈS

Championnat de France :

Vainqueur en 1914, 1921, 1925, 1938, 1944, 1955, 2009
Finaliste en 1924, 1926, 1935, 1939, 1952, 1977,1998, 2004, 2010.

Challenge Yves du Manoir (coupe de France)

Vainqueur en 1935,1955, 1994,
Finaliste en 1936,1937, 1938,1956, 1965.

Coupe d’Europe

Finaliste en 2003
Demi-finaliste en 1998, 2011
Quart-finaliste en 2011 au stade Olympique Montjuic


LES SEPT TITRES DE L’USAP

1914 :

A Toulouse, le 3 mai 1914 : AS Perpignan bat Stado Tarbes : 8-7 (m.t.0-0)

Pour ASP : 2 essais François Nauté (60e), Félix Barbe (76e), 1 transformation, Aimé Giral (76e) .
Pour Tarbes : 1 essai, Jean Lasteraray (45e), 1 D, Amédée Gardeix (50e).

L’équipe de l’ASP :
Joseph Couffe – Joseph Amilhat – Maxime Courrège – Félix Barbe (cap.) Paul Serre – (0) Aimé Giral – (m) François Fournier – Georges Lacarra – Jean Roques – Joseph Lida – Maurice Gravas – François Nauté – Edouard-Albert Joué – Raymond Schuller- André Cutzach.

Entraîneur : M.Augistrou.
Président : Edmond Benoît.


 1921 :

A Béziers, le 17 avril 1921 : US Perpignan bat Stade Toulousain : 5-0 (m.t.0-0)

Les points USP : 1 essai, Fernand Duron, 1 transformation Joseph Marmayou.

L’équipe de l’USP :
Etienne Cayrol – Raoul Got – Louis Dutrey – René Salinié – Roger Ramis – (0) Joseph Pascot – (m) Joseph Barande – Noël Sicart – Marcel Henric – Fernand Duron – Fernand Vaquer (cap.) – Joseph Marmayou – Joseph Martorell – Roger Mauran – LOUIS Argelès.

Entraîneur : Gaston Lacourt.
Président : Pierre Nicolas.


 1925 :

A Toulouse, le 26 avril 1925 : US Perpignan et AS Carcasonne : 0-0 (arrêté après 5’ en prolongation, à cause de la pluie). La finale sera rejouée la semaine suivante.
A Béziers, le 3 mai 1925 : US Perpignan bat AS Carcasonne : 5-0 ( m.t 5-0)

Les points USP : 1 essai, Roger Ramis (30e), 1 transformation Roger Ramis (30e).

L’équipe de l’USP :
Etienne Cayrol – René Tabès – Marcel Baillette – Roger Ramis ( cap.) – Marcel Darné – (0) – Joseph Pascot (m) – Jean Carbonne – Noël Sicart – Ernest Camo – Eugène Ribère – Marcel Henric – André Rière – Joseph Sayrou – Georges Delort – Camille Montade.

Entraîneur : Gilbert Brutus.
Président : Jules Chevalier.


 1938 :

A Toulouse, le 8 mai 1938 : US Perpignan bat Biarritz : 11-6 (m.t 5-6)

Les points USAP : 3 essais Georges Casenove (34e), Noël Brazes (55e, 69e), 1 transformation (34e), Joseph Desclaux.
Les points Biarritz : 1 essai Rémi Sallenave (25e), 1 B gabriel Bourthayre (20e).

L’équipe de l’USAP :
Paul Porical – Jean Serre – Jep Desclaux (cap.) – Noël Brazès – André Abat – (0) Gilbert Lavail – (m) Roger Vaills – Jacques Palat – Lucien Ballini – Henry Gras – Georges Casenove Marcel Llarg – André Poncy – Louis Montagne – Sauveur Moly.

Entraîneur : Jean Vidal.
Président : Emile Parès.


 1944 :

A Paris, le 26 mars 1944, US Perpignan bat Bayonne : 20-5 (m.t 6-5)

Les points USAP : 6 essais, Michel Trilles, Albert Conte, Jean Teulière, Fernand Got, Joseph Desclaux, Frédéric Trescases, 1 transformation , Puig-Aubert
Les points pour Bayonne : 1 essai, Jean Dauger, 1 transformation, Edmond Elissalde.

L’équipe de l’USAP :
Puig-Aubert – Frédo Trescases – Jep Desclaux (cap.) – Jean Teulière – Fernand Got – (0) Hubert Marty – (m) Joseph Crespo – Jean Barande – Marcel Blanc – Jacques Palat – Ambroise Ulma – Lucien Barris – Michel Trilles – Albert Conte – Louis Carrère.

Entraîneur : Jo Barande.
Président : Albert Dauré.


 1955 :

A Bordeaux, en 1955, l’USAP bat Lourdes 11-6 (m.t 5-6)
Les points : USAP : Gauby, Torreilles, Garrigue, essais; Serre, transformation.

L’équipe USA Perpignan : J. Sagols, S. Torreilles, R. Monié, G. Rous, R. Garrigue, J. Serre, G. Gauby, H. Doutres, G. Llaury, V. Mestres, A. Sanac (cap.), G. Roucariès, P. Lacaze, Capell, R. Pallach, F. Gimenez.


 2009 :

A Paris, le 6 juin 2009, USAP bat l’ASM 22-13(mi-temps 6-10)

Pour l’USAP : 1 essai de Marty (45e), 1 transformation et 4 pénalités de Porical (39e, 49e, 60e, 63e), 1 drop de Hume (16e).
Pour Clermont : 1 essai de Nalaga (10e), 1 transformation et 2 pénalités de James (19e, 55e)

L’équipe de l’USAP : Porical – Sid, Marty (Grandclaude, 75e), Mermoz, Candelon (Burger, 77e) – (o) Hume, (m) Durand (Mélé 76e) – Pérez, Chouly, Le Corvec (Britz, 57e) – Olibeau (Vilaceca, 64e), Alvarez-Kairelis – Mas (cap) (Bozzi, 77e) Tincu (Guirado, 59e), Freshwater (Pulu, 59e).

L’équipe de Clermont : Floch – Baby (Senio, 79e), Rougerie (cap), Canale (Garcia, 77e), Nalaga (Baï, 77e) – (o) James, (m) Mignoni – Audebert, Bonnaire, Cudmore (Vermeulen, 51e) – Privat (Jacquet, 56e), Pierre – Scelzo (Zirakashvili, 31e), Ledesma (Cabello, 64e), Domingo (Emmanuelli, 72e).
Evolution du score : 0-3, 0-10, 3-10, 6-10, 13-10, 16-10, 19-10, 19-13, 22-13

Entraîneur : Jacques BRUNEL, Franck AZEMA et Bernard GOUTTA
Président : Paul GOZE.

USAP PALMARES


REMERCIEMENTS

« Les vrais hommes de progrès sont ceux qui ont pour point de départ, un respect profond du passé »

(Ernest Renan)

Remerciements à

L’Académie J.M.Canet – Association Rugby Catalan –
Propriétaire des droits d’auteur et d’édition des
Archives de Jean Michel Canet
Et à son président Henri Sicart, auteur de
‘’U.S.A.P., cent ans d’Histoire et de Culture – 1902 – 2003″

usap remerciment


NAISSANCE ET ASCENSION DE L’A.S.P. 1902-1914

Au départ, l’A.S.P, Club de quartier.

– 13 septembre 1902, naissance de l’Association Sportive Perpignanaise.
– L’A.S.P, club d’un quartier de Perpignan.
– C’est l’époque des Gilbert Brutus, Aimé Giral, Félix Barbe, Jean Payra, Marcel Laborde, Bassères, Albert Joué, Emile Py, Paul Serre …
– Un concurrent : le Stade Olympien Perpignanais (S.O.P) né le 29 avril 1912.
– 1912 – 1913, Arrivée du gallois Rowland Griffiths, fondateur du jeu de mouvement qui deviendra le fond de jeu du rugby catalan.
– Le 03 mai 1914, l’A.S.P de Félix Barbe, entraînée par Robert Augistrou sous la présidence d’Edmond Benoit enlève son premier titre de champion de France de Division Nationale, contre le Stadoceste Tarbais à Toulouse 8 à 7.

datPhoto1_46fa9b8c877f6_N


LA GUERRE FRANCO-ALLEMANDE. 1914-1918

– Août 1914, déclaration de guerre.
– Elle stoppe l’ascension de l’A.S.P.
– Sept joueurs de l’équipe de mai 1914, championne de France de Division Nationale trouvent la mort dans ce sanglant conflit : Joseph Couffe, François Fournié, Joseph Lida, Aimé Giral, François Nauté, Maurice Gravas, Raymond Schuller

datPhoto1_46fa9c9e5e789_N